木曜日, 3月 29, 2007

Arrivés au Japon!.....Premiers contacts...

(Sous IE vous aurez le droit à une p'tite musique d'accompagnement ;) )

Ca y est! On y est!



Pas le temps de trainasser, il faut aller récupérer nos valises!
On se sent tout de suite bien accueillis....


Et le raffinement japonais est dés l'aéroport perceptible...(les fleurs sont des vraies, et il y en avaient à chaque escalator....tapinatore??? je sais pas comment on les appelle ces tapis qui nous font avancer tranquillement)


Passer les formalités administratives et la récupération des bagages, je flirte un peu dans l'aéroport à la recherche de trois éléments que je trouve sans trop de difficultés (avec les plans de l'aéroport sous la main...et tout celà est plutot bien organisé puisque directement accessible lorsque qu'on récupère les valises):

1° Le TIC (pr Tourist Information Center, choisir Terminal 2...à noter les horaires 8h-20h) où j'irai piocher quelques plans ,guides et infos sur Tokyo.

2° Le guichet Kensei: car pour nous rendre à UENO notre quartier de résidence, le meilleur moyen était de prendre le Kensei Limited Express car pas cher et en plus il nous conduisait directement au coeur de UENO. (plan ici, ligne bleue fonçée)

Le guichet où acheter deux usefull tickets of the metro: des Open Ticket à 1000Yens qui nous permettraient de prendre le métro de façon illimitée pendant deux jours. D'après mes sources ces tickets n'étaient à vendre qu'aux gaijin (étrangers), et qu'à Narita kuko (aéroport de Narita).....fallait donc pas les louper!


.....première 'contact' avec un guichet de station de train (Kensei):


Ca fait peur!..(suis complètement perdu.....Gloups!!!) Bon finalement no panic, nous avons réussi à prendre le bon train.....pas de panique non plus sur les horaires puisqu'il y a un train toutes les 10 minutes....ce qui est une constante sur l'ensemble du territoire.....

Un peu prés 1H, 60km, de trajet en train.....premiers flirts avec la populace locale. Celle-ci semble complètement nous ignorer, à peine des regards...ils ont soit l'attention concentrée sur leur portable...soit quelques students en tenue vannent entr'eux. Premiers regards aussi sur l'environnement tokyoïte..., il est bientôt 17H, il fait déjà un peu sombre...il y a de la vie partout...cela correspond à quelques clichés en tête....rien de réellement dépaysant...vu de l'intérieur d'une rame de train...

Arrivés à Ueno, je galère car je ne retrouve pas mon ticket de train (J'ai eu la fâcheuse tendance à tous les perdre pendant les 48 premiéres heures...mais je ne me suis jamais fait répréhendé bien qu'il y avait un garde à cahque portique !...j'ai confié ensuite cette lourde tâche (conservation des tickets) à ma femme)....bon finalement je me décide de la jouer bourrin et de forcer le portique....si jamais je me fais reprendre à l'ordre je me laisserai docilement fouiller à la recherche de mon ticket perdu ....mais finalement non, le contrôleur ne bronche pas....on est rien ni personne ici j'me dis....tranquille.


J'avais des plans du quartier, et je savais dans quelle direction m'orienter alors let's go Katsutaro Ryokan.....j'hésite un peu parfois...ça me semble un peu long quand même, pis les valises à trainer ça gonfle aussi...surtout que la mienne se la joue rodéo avec ses petites roues trop rapprochées.

Au 2/3 de la route, un Japonais nous aborde et nous demande où nous nous rendons. Arghh! Premier vrai contact, all in nihongo! Oooeennddannn que je me dis intérieurement!

J'ai cru comprendre qu'il travaillait au Ryokan mais en fait il devait plutôt en être un voisin !....en tout cas j'ai réussi à me faire comprendre et nous confirme qu'on est sur la bonne voie et nous propose de le suivre...isho ni ikimasho qu'il me dit...il est souriant et sympathique...je suis un peu à l'ouest et je me dis qu'il va falloir que je m'accroche avec mon japonais en 40 lessons, mais je suis tout de même content, et arrive même à comprendre qu'il m'explique qu'au Japon aussi la nature est en avance et que les cerisiers commencent déjà à fleurir ou bourgeonner.

Nous voilà arrivés, il prend congé et nous souhaite un bon séjour au Japon. Je m'annonce au maitre de maison tel que je l'avais appris (ne pas entrer dans le ryokan avant qu'on vous y invite...). Donc je sonne et attends qu'il veuille bien m'accueillir.



Un homme d'une 50aines d'années arrive, il me demande mon nom et est visiblement honoré que l'on soit là (je rappelle que concernant l'hébergement au Katsutaro, il ne m'avait été demandé aucune avance, et ce n'est que par accord tacite, par échange de mail que cet hébergement avait été réservé). Il me fait remplir une fiche de séjour et nous conduit à notre chambrée à l'étage aprés nous avoir donné un plan du quartier personnalisé, nous avoir indiqué que les ordinateurs étaient à libre disposition, mais aussi m'avoir donné le nom de la représentation, les horaires et tarifs de la pièce Kabuki actuellement jouée à Tokyo car je lui avais fait part par e-mail de mon intérêt pour la chose .

Nous enfilons une des paires de pantoufles mises à disposition. Il se propose de décharger ma femme et lui prends donc la valise des mains et nous conduit à l'étage.....



Enfin un peu de repos...quoique je n'étais pas fatigué ayant bien dormi dans l'avion...mais surtout enfin arrivé, enfin au Japon! Tout cela imaginé depuis bien des années......se concrétise.




Nous irons nous coucher de bonne heure (vers 19h30) histoire de ne pas trop souffrir du décalage horaire...

On s'est réveillé après une bonne nuit de sommeil...avec un soleil qu'on attendait impatiemment mais qui ne se pointera jamais.....ça ne risquait pas d'arriver, il était 00H30!

Comme nous étions réveillés, nous sommes descendus sur ordinateur. Léger affrontement avec le clavier japonais, et nous avons pu laissé des messages rassurants à la famille et aux amis.

Ensuite nous sommes repartis nous coucher....pour une bonne nuit sur futon. :D

A tantôt pour la suite...





1 件のコメント:

max.faraday さんのコメント...

lammtarraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !